Le blog Brin de Mer

  • La Chandeleur : demandez la recette !

    Il y a des fêtes dans le calendrier plus gourmandes que les autres. Et la Chandeleur en fait partie ! ;-) 

    Bon ici en Bretagne, la Chandeleur c'est un peu tous les jours me direz vous ! En effet, les bretons adorent les crêpes (et les galettes) !! Au sein de beaucoup de familles bretonnes,(comme la mienne...) les galettes de sarrasin reviennent souvent comme des habitudes culinaires. Dans la famille Brin de Mer, on a notre petit rituel à certaines périodes de l'année : le vendredi soir, c'est galettes ! C'est en effet un menu facile à réaliser où chacun peut choisir sa propre garniture. On  achète souvent les galettes déjà faites (avec amour par Mademoiselle Breizh pour nous) et on les réchauffe  sur un billig* ou une poêle à crêpes en y ajoutant un oeuf, du jambon, du fromage râpé (complète) ou bien encore du saumon fumé, un soupçon de crème mais aussi une fondue de poireaux associée à des petits lardons, du chèvre et du miel, bref, on laisse parler notre imagination et on utilise ce qu'on a dans notre réfrégirateur. On accompagne ce plat d'une salade, d'une bolée de cidre ou d'un jus de pommes pour les enfants et le tour est joué !!

    Mais avant de jouer les gourmands, je vous propose un petit retour en arrière pour connaître l'origine de la Chandeleur.


    La chandeleur : une histoire de symboles

    C'est avant tout une fête religieuse chrétienne fêtée le 2 février. La Chandeleur, signifie la Fête des Chandelles. En effet, ce jour là avait lieu la bénédiction des cierges en signe de purification. Dans les origines chrétiennes, la Chandeleur était le jour de la présentation de Jésus au Temple, 40 jours après Noël, ce qui en fait la dernière fête du cycle de Noël. C'est le Pape Gélase 1er qui aurait décidé de lier cette commémoration aux "chandelles". Ensuite, était organisé des processions aux flambeaux le jour de cette messe.

    Bon, ok... et tout ça, ça vous fait une belle jambe me direz-vous ? Quand est ce qu'on goûte ? :-)


    Mais pourquoi des crêpes ?

    Prenons un peu de hauteur, au delà de cette tradition héritée de la religion, la légende dit aussi que le 2 février correspondait à la fin de l'hiver pour les paysans. Une coutume un peu superstitieuse voulait que pour porter chance et prospérité et protéger leur foyer, en plus d'assurer de bonnes futures récoltes, les paysans faisaient sauter des crêpes avec la farine qui leur restait de l'année passée.

    Alors paysan ou non, sachez que la première crêpe devait être sautée de la main droite en tenant dans la main gauche une pièce d'or.  Tout un rituel était ensuite fait autour de cette pièce d'or. 

    (Envoyez nous vos photos...on poste les nôtres dès qu'on retrouve la pièce d'or !)

    Ce qu'il faut retenir de cette tradition c'est que c'est une formidable excuse pour se régaler et en famille ! Que l'on soit bec sucré ou salé, les recettes ne manquent pas. Faites vous plaisir et garnissez vos crêpes de caramel, chocolat, beurre-sucre, confitures, pommes rissolées, lemon curd... bref tout ce qui vous fait envie !

    La chandeleur est une fête conviviale où l'on se retrouve en famille. Invitez vos enfants à participer à la confection des crêpes et pourquoi pas lancer un gage à celui qui n'arrive pas à faire sauter sa crêpe dans la poêle ! ;-)

    Chez Brin de Mer nous avons forcément joué le jeu et testé une délicieuse recette, la voici... 

    Photo : ©Carnets d'une bretonne

    Crêpes bretonnes au froment :

    Pour une vingtaine de crêpes

    Ingrédients :

    • 500g de farine de blé (froment)
    • 5 oeufs
    • 100g de beurre
    • 10 cl d'eau
    • 1l de lait
    • 250g de sucre (à réduire si vous aimez moins sucré)
    • 1 pincée de sel

    Etapes par étapes :

    1. Faire fondre le beurre.
    2. Verser la farine dans un saladier et y creuser un puits au centre. Ajouter les oeufs, le sucre et le sel. Mélanger l'ensemble délicatement pour incorporer petit à petit la farine afin d'éviter les grumeaux.
    3. Verser le beurre fondu et le lait puis mélanger de nouveau. La pâte doit être presque liquide.
    4. Si vous le pouvez, laisser reposer la pâte au frais 1 à 2h. Elle n'en sera que meilleure.
    5. Avant la réalisation de chaque crêpe, mélanger bien la pâte.

    Voilà ! Maintenant il n'y a plus qu'à vous régaler !

    Si vous êtes un fan de caramel au beurre salé, craquez pour l'un des caramels gourmands confectionnés avec amour par Mademoiselle Breizh, une jeune entreprise morbihannaise qui fabrique aussi des crêpes et des galettes ainsi qu'une déclinaisons de produits autour du sarrasin. Classique, Surprenant ou Croustillant... peu importe le nom ils sont tous gourmands ! 

    Accompagnez ces crêpes d'un bon verre de cidre frais, fermez les yeux et en l'espace d'un instant retrouvez vous en immersion totale au coeur de la Région Bretagne ! ;-)

    > Voir une autre recette de pâte à crêpes et une recette de galettes de sarrasin
    > Voir la recette de caramel au beurre salé
    > voir la recette de pâte à tartiner chocolat/noisettes maison

    * Billig : Nom breton pour désigner une galletoire ou encore une galétière enfin vous l'aurez compris une crêpière à la bretonne ;-). Le (ou la) billig est une plaque circulaire en fonte (imaginez son poids !) utilisée pour faire cuire les galettes ou les crêpes

    25 janvier 2018 à 17h27

    Lire la suite