Le blog Brin de Mer

L'interview très spéciale de Tanguy Le Turquais pour une Transat pas si mini que ça !


Brin de Mer :
Bonjour Tanguy !
Prêt pour une mini interview ?
Tu es un jeune skipper professionnel et tu vas bientôt participer à ta première Mini Transat, peux tu tout d’abord nous expliquer ce qu’est la Mini Transat ?

Tanguy Le Turquais :
Alors, la Mini Transat est une course très facile à comprendre : on part tout seul traverser l’Atlantique sur un minuscule batea
u de 6m50. En plus ce bateau s’appelle un Mini, rien de plus simple ! Il faut tout de même savoir qu’on part de Douarnenez pour Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, après une petite escale à Lanzarote dans les îles Canaries. En gros, je pars de Bretagne au bon moment pour aller prendre le soleil plus près des Tropiques… :-) On est assez nombreux à avoir eu cette bonne idée puisque nous serons 84 concurrents sur la ligne de départ le 13 octobre !

BDM :
Parles-nous un peu de ton bateau aussi, puisque il a l’air important pour toi !

TLT :
Mon bateau c’est un peu toute ma vie en ce moment, puisque il m’occupe presque à temps plein. Il est très petit, 6m50, mais il demande autant d’attention qu’un grand ! Avant le départ, j’ai réparé et changé énormément de matériel à bord, pour qu’il soit comme neuf au moment fatidique, l’objectif étant d’essayer de ne rien casser pendant la course.  Nous avons beaucoup de matériel de sécurité à prévoir aussi, car on ne peut pas traverser l’Atlantique à bord d’un si petit bateau sans prendre de précautions.

BDM :
Et c’est pas un peu fou justement de vouloir traverser l’Atlantique en solitaire sur un si petit bateau ? Parce que nous on aurait un peu peur à ta place…

TLT :
C’est un peu fou mais pas si dangereux en fait, on est vraiment très préparés et le bateau est très bien équipé ! Après, c’est sur qu’on a pas beaucoup de place à l’intérieur et  qu’il faut s’accommoder de peu, les conditions étant assez spartiates, mais franchement je n’ai pas l’impression d’être si fou !! :-) J’espère que je pourrai en dire autant à l’arrivée après avoir passé près d’un mois tout seul sur mon bateau…

BDM :
Et comment as-tu décidé de partir dans cette folle aventure ? Qu’est ce qu’y te tiens si à cœur là dedans ?

TLT :
Cela fait vraiment très longtemps que je rêve de participer à cette aventure incroyable qu’est la Mini Transat,  j’y pense même depuis l’âge de 12 ans ! Si je ne me trompe pas, j’ai donc passé la moitié de ma vie à y rêver, c’est dingue, je n’y avais encore jamais pensé sous cet angle. Quoi qu’il en soit, cette course me fascine de plus en plus et j’ai vraiment hâte d’inscrire mon nom dans la liste des coureurs ayant eu la chance d’y participer. J’aime l’idée d’aller tester mes limites. En plus je cours sous les couleurs d’une très belle association, Rêve d’Enfance, ce qui ne fait que renforcer ma conviction que c’est une aventure magnifique.

BDM :
A quelques jours du départ, dans quel état d’esprit te trouves-tu ?

TLT :
Je suis très très occupé mais je ne suis pas réellement stressé. Je mesure ma chance de pouvoir participer à cette course et cela me rend tout simplement heureux. J’aurai très probablement la boule au ventre au moment de larguer les amarres dimanche matin, mais pour l’instant je tiens vraiment le coup ! 

BDM :
Merci pour tes réponses et bon vent ! On te suivra avec ferveur pendant toute la course !!

 Rappelons que Tanguy Le Turquais court sa mni Transat sous les couleurs de Brin de Mer, on espère que cela lui porter chance et chaud durant toute sa  course et qu'il reviendra heureux comme un enfant qui a réalisé son rêve !
Beau temps, belle mer à Tanguy de la part de toute l'équipe Brin de Mer !


Flash info 11/10/13 : depuis la réalisation de cette interview, les organisateurs de la Mni-Transat ont décidé de reporter le départ de la course initialement prévu dimanche 13 octobre 2013 à une date indeterminée à l'heure ou nous écrivons cet article. En effet, une grosse dépression est en train de se former devant le Golfe de Gascogne et ne permet pas aux coureurs de naviguer vers les Canaries en relative sécurité. Pas grave, nous irons quand même soutenir notre coureur au grand coeur dimanche sur les pontons du port de Douarnenez ! :-)

Photos- tous droits réservés - Clarisse Cremer et Pierre Bouras


Produits liés

Publié dans Nos idées de sortie en Bretagne
Votre commentaire

Retour