Le blog Brin de Mer

  • Tuto zéro déchet : la sac à vrac marinière !

    Le 29 novembre dernier, nous avions décidé entre autres choses, de réaliser un projet vertueux et durable pour nous positionner à notre façon “pour la planète“ en mettant l‘humain au cœur de la démarche. L’idée était aussi de ne pas cautionner une journée d’hyper consommation, le fameux “Black Friday“. 

    Nous avons pensé à vous, ceux qui font parti de la team qui n'a pas encore tous les cadeaux à J-7 !! À partir de demain, acheter en ligne peut être risqué en terme de livraison à temps. C'est pourquoi, l'idée de réaliser soi-même un cadeau est une bonne alternative. Et puis offrir un cadeau maison, personnalisé et fait avec amour ça n'a pas de prix ! ;-)

    Comment ? C’est très simple !

    Nous avons fait appel à Céline, une super couturière pro au cœur d’or et nous avons programmé un après-midi couture en équipe. Durant ce moment créatif, loin de nos habituelles missions administratives, de préparation de commande ou autres, nous avons créé des sacs à vrac à base de marinières invendues ou non-commercialisables en l’état. 

    sac-a-vrac-mariniere-brin-de-mer

    Mais avant de vous présenter le tutoriel des sacs à vrac, nous allons vous présenter notre mentor de la couture, j’ai nommé Céline !

    Notre couturière aux doigts de fée !

    Céline est un peu comme le personnage d’Obélix ! Elle est tombée dans la marmite de la couture quand elle était enfant. 

    Absolument convaincue par ce qu’elle considère comme un art et totalement passionnée, elle a brillamment obtenu différents diplômes des métiers d’art (CAP couture flou, BEP couture sur-mesure et BAC PRO métier d’art option vêtement de peau). D’abord costumière de théâtre puis sur des événements historiques, elle a ensuite travaillé quelques années dans le commerce de la couture notamment. Depuis octobre 2019, Céline a pris son envol en tant que couturière indépendante en créant sa propre entreprise.

    celine-ma-petite-poule-noire

    C’est ainsi qu’est née « Ma petite poule noire ». Elle confectionne et vend avec amour, des accessoires personnalisables pour toute la famille, mais aussi des vêtements sur-mesure ainsi que des costumes de théâtre et historiques. Le panel de ses talents et sa bonne humeur communicative nous ont permis de passer un excellent moment lors de cet après-midi couture en équipe.

    En plus de cela, elle propose des cours de couture à domicile sur le secteur de Vannes et du Morbihan. Voilà une idée originale et idéale pour passer un chouette moment à apprendre la couture en famille ou avec des amies ! Elle vend aussi ses créations (trousse de toilette, sarouel enfant, sac...) N’hésitez pas à la contacter de notre part.

    Céline "Ma petite poule noire" : 06 73 74 10 96

    L’achat en vrac, c’est chic !

    Pourquoi avoir réalisé des sacs à vrac avec des marinières ? 

    Premièrement, dans un souci de recyclage en donnant une seconde vie à ces produits qui ne peuvent plus être utilisés ou commercialisés comme tels. Et deuxièmement, on l’avoue, parce que les membres de l’équipe Brin de Mer sont des adeptes de l’achat en vrac.

    Nous réduisons autant que possible nos achats emballés en magasin, sur le marché, à la boulangerie… Alors réaliser des sacs à vrac était pour nous une évidence !

    sac-a-vrac-mariniere-brin-de-mer

    Et puis faire ses courses avec des sacs marinières, c’est plutôt la classe non ?!! ;-) 

    Sac à vrac : le tutoriel en images 

    Comme on est super sympa, on vous partage avec plaisir notre tutoriel pour réaliser vos propres sacs à vrac. 

    Simples et rapides à confectionner, la confection de sacs à vrac est super facile, même si vous débuter dans la couture ! Le petit plus de la marinière c’est que les lignes présentes sur le tissu vous permet d’avoir un super repère et facilite grandement le fait de coudre droit !! (Testé et approuvé par Claire, la boss de l’équipe, qui débute dans la couture !).

    tuto-sac-a-vrac

    Voici les différentes étapes pour arriver à créer à votre sac :

     

    • Étape 1 : Posez à plat votre marinière.

    • Étape 2 : Tracez en partant du bas (on garde l’ourlet d’origine car il servira !) et on trace un rectangle de 42 cm de large sur 30 cm de haut (les coutures de 1 cm sont comprises dans les dimensions.

    • Étape 3 : Une fois que vous avez tracé et coupé, pliez le morceau de tissu en deux pour qu’il fasse 21 cm sur 30 cm en mettant l’endroit du tissu à l’intérieur (le fil de l’ourlet doit se voir).

    • Étape 4 : Piquez à 1 cm sur le côté et le fond du sac en s’arrêtant juste avant l’ourlet d’origine de la marinière.

    • Étape 5 : Retournez votre ouvrage puis munissez-vous d’une épingle à nourrice. Piquez-la dans le cordon et faites-la glisser dans l’ourlet jusqu’à ce qu’elle sorte par l’autre ouverture. 

    tutoriel-sac-a-vrac-brin-de-mer

    tutoriel-sac-a-vrac-brin-de-mer

    tutoriel-sac-a-vrac-brin-de-mer

     

    Et voilà ! Vous avez confectionné un très joli sac à vrac à utiliser lors de vos prochaines courses. Vous pourrez dire fièrement que c’est vous qui l’avez réalisé et qu’il est unique ! ;-)

     

    17 décembre 2019 à 14h13

    Lire la suite
  • Black Friday, c'est quoi cette danse ?

    Vous avez dit Black ?!...

    Cette année encore, (voir notre article sur le sujet en novembre 2018) la danse du Black friday ne sera pas dansée par nous !

    PARDON... de décevoir tous ceux qui reportaient leurs achats depuis des semaines ou qui se privaient de s'équiper en vêtement de pluie par exemple au motif d' “attendre le jour du black friday, tout sera bradé !! Et tant pis si cela ne me va pas super, au moins, j'aurais fait une bonne affaire ou je pourrai tout retourner sans frais...“ 

    Clairement ceux-là doivent être bien mouillés depuis le temps avec toute cette pluie qui tombe du ciel dans l'hexagone, provoquant au passage de nombreux dégâts, matériels et humains... Bref...
    Cela doit nous rappeller à quel point nous ne sommes pas grand chose sur cette belle Planète et que nous avons tous un rôle à jouer pour la protéger sans forcément revenir à l'âge des cavernes !

    Alors, comme l'année passée, toute l'équipe a décidé d'assumer et de ne pas entrer dans le jeu de la surconsommation à outrance, sans conscience.

    Car, comme  l'an dernier, cette débauche à la consommation va à l'encontre du juste prix que nous essayons de défendre toute l'année sur les produits des collections de nos partenaires fabricants.

    Nous continuerons néanmoins à vous proposer des soldes aux dates légales et des prix fins de série lorsque cela est nécessaire, afin d'écouler nos stocks et de pouvoir accueillir les nouvelles collections. (voir article explicatif sur les Soldes chez Brin de Mer)

    Un vendredi toujours plus lumineux et riche de sens !

    L'année dernière, nous avions pris le parti de vous raconter plutôt pourquoi, ce vendredi là, serait, “comme tous les autres vendredis de l'année dans notre petite entreprise à taille humaine, un jour lumineux, riche en travail et en partage, en conseil, en sourire, en investissement sans limite pour vous satisfaire, en simplicité, en écoute, en bonheur d'être à la place que nous avons choisie, fidèles à nos valeurs de vous proposer des produits utiles, jolis et, si possible, durables, qui véhiculent une image d'authenticité, vous rappellent des souvenirs ou vous font voyager...

    Un jour où l'on ne vous aura pas proposé pas d'acheter une veste à 10€ alors qu'elle en vaut le triple parce qu'elle a demandé de la créativité, un savoir-faire, des heures de travail et du matériel, du transport, pour arriver jusqu'à chez vous... “

    Cette année, nous pousserons l'opération lumière intérieure (AOUUUUMMMM :-) ) encore plus loin par une action simple : tous nos services seront fermés...

    Nous assurerons néanmoins une permanence téléphonique jusqu'à 13H.

    Le site restera néanmoins accessible car il était trop compliqué techniquement de le fermer l'espace de quelques heures.

    Pour ma part, pilote heureuse de cette entreprise depuis son origine, j'avais envie de donner du sens à cette journée encore plus que d'habitude en conviant ma petite équipe à un moment de partage, ludique et responsable et je vous invite à faire de même : 


    Privilégier le “être“ plutôt qu'“avoir“ ce jour là particulièrement !

    Quelques idées à vous suggérer :

    • Allez donc vous promener dans la nature plutôt que de faire  les grands magasins, écoutez les arbres, le vent, la mer, les oiseaux et ressentez le bien-être du temps présent !
    • Allez au cinema avec votre amoureux, en famille !
    • Bécotez-vous devant un bon film, un thé et quelques délicieux gâteaux que vous aurez préparés (tout seul, ça marche aussi :-) )
    • Bref... Partagez ! Créez ! Vivez l'instant ! 


    Quant à nous, malgré ce mode “off“, nous serons bel et bien présents ! Tous ensemble ! Et nous partagerons un moment convivial en équipe.

    “Mais alors“, me direz-vous, “qu'allez-vous faire ? La Sieste ? un scrabble ? des crêpes ?“... Non, rien de tout cela... (quoique des crêpes quand même... euh... :-) )

    Notre projet anti Black Friday 2019 : recycler et créer ! 

    A partir de marinières invendues ou non commercialisables en l'état, nous confectionnerons en équipe des “sacs à vrac“ !

    Conscients que nous avons tous notre rôle à jouer, nous gérons quotidiennement au mieux nos invendus, articles non conformes, cassées, mal taillés... bref tout ce qui rend un produit impropre à la vente tel qu'il est prévu au départ.

    Aussi, nous mettons de côté et trions régulièrement ces vêtements et les organisons en 3 familles : 

    • Les “définitivement perdus*“ : des articles qui ne peuvent pas être réparés ou vendus tels quels, difficiles à recycler par nos soins. Ceux-là font l'objet d'un renvoi 2 fois par an environ à chaque fournisseur ou fabricant qui assure lui-même la fin de vie du produit soit par sa réparation ou sa destruction

    • Les “on peut pas forcément tout miser sur notre physique, surtout toi !*“ : une petite tâche indélébile sur un endroit caché d'un ciré, une décoloration peu visible sur une marinière en coton, un froissage prononcé qui ne disparait pas, une erreur d'étiquetage à la confection, un produit qui n'a pas eu le succès escompté... Ceux-là font l'objet de rabais très importants lors d'événements ponctuels sur les marchés ou en magasin dans notre boutique partenaire ou sur le site lorsque nous voyons le défaut avant départ colis. Dans ce cas, vous avez connaissance de sa “différence“ et avez le choix de l'acheter à prix réduit, parfois coûtant, ou de renoncer à son achat si vous le souhaitez.

    • Les “Oublie que t'as aucune chance, vas y, fonce !*“ : Le dernier recours lorsqu'un produit ne se vend plus pour une multitude de raisons (passé de mode, trop de stock, plus de demande, ...) il reste la solution de l'upcycling.

    L'upcycling (en français : le surcyclage) c'est quoi ? : c'est (en gros) le fait de redonner un nouvel usage à un produit qui n'en a plus tel qu'il a été conçu voire même un usage encore plus qualitatif. Le mot n'a pas encore été répertorié dans le dictionnaire mais il a été évoqué pour la première fois sous sa forme anglaise dès les années 90 par Reiner Pilz, un ancien ingénieur en mécanique reconverti dans l'aménagement intérieur...

    Comme la plupart des membres de l'équipe Brin de Mer et sans doute (je l'espère) beaucoup d'entre vous, je suis devenue une adepte de l'achat en vrac !

    Cela signifie que nous réduisons autant que possible nos achats emballés ou sur-emballés et que nous favorisons l'achat en VRAC sur le marché, en magasin, à la boulangerie, bref, partout, même en supermarché !

    Cela fait encore sourire parfois mais il nous semble que cela entre de plus en plus dans les mentalités (ce qui est en fait du bon sens que nous avions oublié).

    Personnellement, j'oublie toujours mes sacs à la maison ou je n'en ai jamais assez pour tout mettre et, par dessus tout : je ne suis pas toujours fan de trimballer tous mes bocaux là où je fais mes courses car cela prend une place folle !

    J'ai ainsi utilisé ce que j'avais à ma disposition, soit du tissu de vieille marinière, pour fabriquer mes premiers sacs à vrac en famille (merci Maman et spéciale dédicace à ma PS) et je vous avoue que j'ai été super fière de mon premier sac à pain cousu dans une manche de marinière grande taille qui datait de 2002 ! Le voici : 

    (Photo sac à pain à venir)

    J'ai donc convaincu assez facilement toute l'équipe de ne pas travailler ce fameux après-midi du vendredi 29 novembre 2019, et de remplacer ce temps de travail par un temps d'échange, de partage de savoir-faire en confectionnant nos propres sacs à vrac.

    Deux options :

    • Soit nous nous découvrons un vrai talent pour la couture à la machine à coudre et nous produisons suffisamment de petits sacs de manière artisanale pour en proposer quelques uns à la vente sur le site (à un prix faisant référence à la matière et à la main d'oeuvre uniquement) par exemple (cela reste à définir)

    • Soit, malgré l'assistance de la grand-mère de Marie-Ange, ancienne couturière, et de Céline, amie couturière, plus toutes les bonnes volontés qui auront envie de nous rejoindre, nous ne réussissons pas à concevoir plus de 10 sacs à vrac en un après-midi et nous serons dans ce cas heureux d'avoir profité de cette parenthèse pleine de sens, riche d'humanité tous ensemble !

    Nous vous proposons de vous faire vivre cette journée e direct sur les pages de nos réseaux sociaux Instagram et Facebook... et souhaitons que vous pourrez ainsi mieux découvrir notre petite équipe, d'abord humaine, qui tente de vous faire partager sa passion pour la mode marine y compris de la manière la plus originale ! Nous essaierons de créer un petit tutoriel que nous publierons bientôt pour vous permettre de faire votre propre sac à vrac avec l'une de vos marinières trop usagée que vous n'osez pas mettre aux chiffons ou tout autre T.shirt en coton dont vous n'avez plus l'usage.

    NOTE : en écrivant cet article, j'ai eu l'idée de vous faire partager bientôt la liste de nos autres engagements. Parce que “ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières...“

    *les fans des Bronzés auront reconnu ici la référence aux “bronzés font du ski“ qui fête ses 40 ans cette année !

    28 novembre 2019 à 20h31

    Lire la suite
  • Comment porte-t-on la marinière chez Brin de Mer ?

    Chez Brin de Mer, vous le savez, nous sommes fans de marinières ! La rayure à la mode marine, aussi bien déclinée en tee-shirt, pull, écharpe, bonnet ou même en sac… Nous aimons tout !

    Tous les membres de l’équipe se sont prêtés au jeu du « Comment portes-tu la marinière ? ». De façon la plus simple à la plus décalée, chacune de nous trois a sa préférence !

    À adapter selon la saison, ce vêtement fait partie des basiques de notre dressing. À chacune son dress code, la marinière est devenue culte et nous aimons jouer à l’associer à toutes nos tenues de jour… comme de nuit ! ;-)

    jupe-short et marinière

    Comment porter la marinière ?

    Voici un panel d’idées de la part de l’équipe Brin de Mer !

    •        Plutôt marinière traditionnelle ou marinière au look moderne ?

    Claire: Pour moi, la marinière est synonyme d’intemporalité ! Donc même une marinière traditionnelle rayée marine sur fond blanc par exemple, comme la portait nos parents, pour peu qu’elle soit associée à un jean, un pantalon chino ou une jolie petite jupe et une paire de talons, apportera tout de suite un petit côté à la fois moderne ou rock à une tenue ! Donc plutôt moderne !

    Linda : Les deux, avec une préférence pour la marinière au look moderne. J’ai toute une collection dans mon dressing : la marinière multicolore, avec des broderies, en manches ¾, manches courtes… Une bonne dizaine de marinières complète ma garde-robe. 

    Marie-Ange: Plutôt classique rayée bleu marine/écru ou blanc et cintrée. Mais une marinière décalée pourra toujours ajouter un peu de pep’s à une tenue ! 

    •        Comment aimes-tu la porter ?

    Claire : En mode cool avec un jean ou un chino l’hiver et une paire de sneakers ou une jupe-short l’été et des sandalettes plates féminines. J’aime aussi l’associer lors de mes rendez-vous pros ou en soirée à une petite veste courte et un joli bijou ras de cou pour apporter la petite touche chic qui la mettra bien en valeur ! Et quand j’ai le plaisir de naviguer : j’associe très souvent ma marinière avec une jolie vareuse colorée !

    Linda : J’aime la porter près du corps et bien ajustée. Niveau look, la marinière habille mon quotidien. Je la porte autant au travail qu’en week-end. 

    Marie-Ange : Principalement en mode décontracté le week-end avec un jean, un gilet gris clair et des baskets blanches toutes simples. Mais aussi avec mon blazer bleu marine pour un côté plus chic accompagné d’une paire de talons, de boots camel ou de ballerines selon la saison. 

    •        Quel est ton vêtement ou accessoire façon marinière à avoir absolument dans le dressing ?

    Claire : En plus d’être une fan de marinière, je suis une adepte du tote-bag, j’ai donc associé les deux pour créer avec l’aide de notre fabricant de marinières, un tote-bag marinière ! Je l’adore et il me suit dans tous mes déplacements : à la plage, au bureau, en vacances, en ville, il remplace souvent mon sac à main. C’est aussi ma sacoche d’ordinateur… Limite même j’en ferai bien un doudou ! ;-)

    Linda : Pour accentuer le côté « marinière », j’ai craqué sur le pompon rouge de marin monté sur broche ! À accrocher sur une marinière ou un tote-bag rayé bleu marine et blanc, c’est le détail qui fait toute la différence ! Sinon, dans mon dressing, j’ai le total look marinière : tote-bag, pochette, bracelet, bonnet, écharpe, espadrilles… À porter selon mes envies et selon la saison ! 

    Marinière, tote-bag marinière et pompon rouge de marin

    Marie-Ange : La marinière est pour moi un basique avant tout (pour petits et grands d’ailleurs). Malgré son image un peu “cliché touristique“, elle reste plaisante à porter. L’idéal est d’avoir une marinière pour le printemps/été et une pour l’automne/hiver. Mais également de posséder une écharpe, un foulard ou un tote-bag comme accessoire qui réveillera certaines tenues ! Bref, je suis mordue ! :-D

    La marinière sera toujours intemporelle !

    Vous l’aurez compris, peu importe le style qu’il soit classique, rock ou  juste cool... Quels que soient les goûts, la marinière conviendra à beaucoup. Vous pourrez l’associer à l’ensemble de votre dressing et la porter en toute situation : au bureau, en soirée, en version décontractée…

    Certains modèles proposent une coupe mixte. Les dames trouveront donc ici l’occasion de piquer la marinière de monsieur pour un look plus casual et masculin (encore un hold-up mode !).

    Osez le total look familial en habillant toute la famille en marinière, c’est l’occasion de créer de jolis souvenirs lors des vacances ou des balades en bord de mer ou même de faire une séance photo qui restera gravée dans tous les cœurs pour des générations à venir !

    Pourquoi pas l’inviter en dress-code de votre mariage, pour vos témoins, vos enfants d’honneur, vos invités ou vos prestataires ? Vous pouvez même l’offrir en la personnalisant pour l’événement !

    Quant aux bébés, qui ne craquerait pas pour un petit marin à croquer le jour de son baptême portant une marinière à col bateau et un béret de marin à pompon ?!

    Béret de marin à pompon enfant

    Pour encore plus de conseils sur la marinière, nous vous invitons à lire notre article sur « Comment porter la marinière ? » de façon plus générale.

    Allez, il ne vous reste plus qu’à craquer en retrouvant toute notre collection de « marinières » sur notre boutique ! ;-)

    20 septembre 2019 à 12h00

    Lire la suite
  • Saint James : le savoir-faire français !

    Quand Saint James embarque avec Brin de Mer 

    Parce que nous privilégions autant que possible le meilleur savoir-faire et, quand c’est possible, la fabrication française, nous sommes heureux de vous proposer depuis le printemps 2019, une sélection de produits Saint James à la fois tendance et intemporels, mais surtout de grande qualité !

    Nous écrivons en parallèle une nouvelle page de l’aventure du commerce familial puisque Saint James est également commercialisée dans la boutique « Pêle Mêle Plage » dans le centre de la commune de Damgan, que l’un de nos associés a retapé tout l’hiver avec passion pour y présenter depuis début avril 2019, les collections de la marque Saint James, historique dans la boutique, mais également des marques plutôt haut de gamme telles que TBS, Le Petit Baigneur, etc. La nouvelle boutique ouverte au printemps sera d’ailleurs baptisée d’un nouveau nom dans le courant de l’automne… N’hésitez pas à partager vos idées en commentaire, toute inspiration est la bienvenue ! (Et n’hésitez pas à aller y faire un tour de notre part, vous y serez bien accueillis ! L'adresse : Place Alexandre Tiffoche à Damgan, vous ne pouvez pas la manquer, c'est la boutique avec la devanture rouge près de la pharmacie !)

    Boutique Saint James Damgan

    La boutique flambant neuve à Damgan !


    Côté Brin de Mer, il nous paraissait incontournable de vous présenter à l'occasion de cette première année de collaboration, les produits phares de la marque Saint James, tels que les grands basiques marinières et  pulls marins, mais aussi ceux nés du co-branding avec une autre marque qui compte dans le paysage du made in France : Le Slip Français. Nous allons également enfin pouvoir vous proposer de vrais duffle-coats pour homme et femme et une petite gamme d’accessoires qui nous a fait de l’œil en collection et sur laquelle vous allez craquer, c’est sûr ! ;-) 

    duffle-coat-saturne2-saint-james

    Paré pour l'hiver avec le duffle-coat SATURNE II homme, le bonnet NEIGE et l'écharpe ÉTOILE

    Saint-James, made in Normandie !

    Tout amoureux de la mode marine a au moins une fois entendu, vu ou porté un pull marin Saint James car c’est encore aujourd’hui la référence en matière de tricot marin, notamment les 100 % laine. 

    En effet, depuis 1889, l’entreprise de filature française basée en Normandie dans la ville de Saint James, près du Mont Saint Michel, créée, tricote et confectionne depuis plus d’un siècle des vêtements de qualité en utilisant notamment la laine issue des élevages de mouton autour du Mont pour ses pulls marins. 

    marinière-saint-james

    Marinière tricolore MERIDIEN mixte

    Dans un premier temps, elle filait la laine de la région et vendait ensuite des écheveaux et des pelotes de laine. C’est seulement à la fin du XIXe siècle que l’entreprise se met à fabriquer des vêtements, notamment la chemise de laine, ancêtre du pull marin.

    Avant de concevoir des vêtements à porter par tous, tous les jours, la marque Saint James habillait essentiellement les marins pêcheurs de Bretagne nord et de Normandie qui avaient besoin de vêtements chauds pour exercer leur métier en mer. C’est seulement dans les années 1980 que la marque se diversifie enfin et propose une collection estivale aux français d’abord et désormais au monde entier. 

    mariniere-orville-saint-james

    Marinière ORVILLE

    L’entreprise tricote et assemble aujourd’hui des vêtements en pure laine authentique ou plus douce que les anciens chandails marins. Elle travaille également le jersey de coton lourd authentique en tissage cardé pour ses marinières MERIDIEN et MERIDIENNE notamment. C’est d’ailleurs pour cela que nous les avons choisies. La marque conçoit et développe des vêtements dans un style à la fois traditionnel et tendance et a su s’adapter à la mode d’aujourd’hui en proposant une belle gamme de coloris dans ses pulls tricotés pour femme, mais aussi de la laine bouillie pour ses manteaux, ses cabans…

    L'équipe vous accueille dans le nouvel intérieur chaleureux de la boutique à Damgan

    Si vous souhaitez en connaître davantage sur la marque, nous vous invitons à lire la page sur notre boutique en ligne consacrée à Saint James. 

    20 août 2019 à 14h22

    Lire la suite

    Produits liés

  • Moules marinières : le plat idéal pour se faire plaisir !

    En Bretagne, les marinières sont partout ! Dans nos armoires mais aussi dans nos assiettes. Après nous être habillés d’une jolie marinière, passons en cuisine pour préparer de bonnes moules marinières. Mais connaissez-vous le terme « marinière » ?

    Les moules façon « marinières » 

    Non, ne vous inquiétez pas, vous ne trouverez pas de moules rayées façon marinière chez votre poissonnier ! Quand on parle de « moules marinières », c’est plutôt la façon de les cuisiner, c'est-à-dire la sauce qui les accompagne. En effet, la préparation « marinière » est composée d’échalotes émincées, de beurre demi-sel (bien évidemment !) et de vin blanc sec. En fin de cuisson, n’hésitez pas à ajouter du persil plat ciselé pour la touche finale.



    Simple et bon !

    En dehors de la partie nettoyage des moules (les bouchots de juillet nécessitent généralement un nettoyage réduit), cette préparation est vraiment simple et rapide à réaliser. Cette délicieuse recette est l’occasion de profiter d’un repas iodé et convivial, et pourquoi pas avec vue sur mer !


    Les moules de Bouchot sont bonnes pour la santé : riches en protéines (20 g pour 100 g), elles contiennent peu de lipides et de glucides (si vous ne les associez pas à un saladier de frites ;-)). Par ailleurs, elles offrent une bonne richesse en magnésium, fer, zinc, sélénium et iode. Sachez par exemple qu’elles contiennent 3 fois plus de fer que la viande rouge ! Ajoutez à cela des vitamines B12, B8 et E ainsi que différents antioxydants et vous ne pourrez qu’avoir envie de consommer ces coquillages (en saison) aux bienfaits nutritionnels indéniables !

    Comme nous raffolons des moules marinières, nous partageons avec plaisir notre recette ;-)

    20 juillet 2019 à 9h002 commentaires

    Lire la suite
  • Le pompon rouge de marin

    Dans la team Brin de Mer, depuis peu, nous nous sommes récemment trouvés une véritable passion pour un accessoire qui donne du pep's à toutes nos journées en mode marinière (au moins 20 % de l'année en fait...). J'ai nommé : Le Pompon de marin ! Cela va vous faire sourire (sans doute), peut-être même vous moquerez-vous (un peu) mais à la lecture de ce qui suit, vous comprendrez peut-être (ou pas...) l'interêt de porter le Pompon !

    L’origine du pompon rouge !

    Plusieurs légendes sont racontées concernant l’origine du pompon rouge. Cependant, une légende ressort davantage notamment au sein de la Marine Nationale. C’est en 1858, lors de l’inauguration du Pont Impérial à Brest par l’impératrice Eugénie que l’idée du pompon est née. En effet, pendant cette cérémonie, un matelot, au moment de la mise au garde à vous, aurait violemment cogné sa tête dans une coursive. L’impératrice attristée pour ce marin, lui aurait offert son mouchoir pour panser sa plaie. Le mouchoir devint alors vite rouge par le sang. C’est pour saluer ce geste que le pompon rouge aurait vu le jour sur le bâchi des marins. (Merci Madame L'impératrice...)

    tote-bag-mariniere

    Un réel porte-bonheur ?

    Peu importe la légende, nous aimons tous nous dire que toucher le pompon d’un marin porte-bonheur !
    Il paraîtrait que, si vous arrivez à toucher le pompon d’un marin avec l’index gauche (sans qu'il vous voit !), vous êtes assurés d’obtenir de la chance pendant une journée !

    Il ne vous reste plus qu’à trouver un matelot et son béret, (et encore mieux : un vendredi 13 :-)), pour vous assurer une super journée ! ;-)

    C'est le pompon chez Brin de Mer !

    Comme je vous le disais plus haut, l'équipe de Brin de Mer a eu un véritable coup de cœur pour le pompon rouge. Vous pourrez ainsi retrouver cet accessoire sur notre boutique en ligne. Le pompon marin sur broche de Saint James, fabriqué en France en 100 % laine, sera parfait pour habiller une jolie marinière, un tee-shirt uni ou pour accessoiriser un panier ou un sac à dos. 

    pompon-rouge-saint-james

    Accroché à l’aide d’une broche, le pompon rouge s’entretient simplement à l’aide d’une petite brosse pour enlever éventuellement quelques peluches. Nous vous conseillons par ailleurs de décrocher le pompon du vêtement que vous aurez accessoirisé avant de le laver à la main ou de le passer en machine (gros risque de déteinte rouge sur le dit vêtement).

    Et pour rendre le pompon rouge encore plus craquant, nous avons créé, en collaboration avec Marie Ben de la boutique Les Mots sont des Cadeaux, un "tote bag pompom pidou" très pratique pour tous les jours !

    tote-bag-brin-de-mer

    Nos chères petites têtes blondes, ont elles aussi le droit à un pompon rouge ! Le béret marin, disponible en trois coloris, existe en version légère ou molleton pour s'adapter à toutes les saisons. 

    beret-marin

    À chacun son pompon !

    Légende ou pas, le pompon rouge nous met toujours de bonne humeur ! ;-) 

    18 juillet 2019 à 11h45

    Lire la suite

    Produits liés

  • 5 idées de balades autour du Golfe du Morbihan

    Toute l'équipe de Brin de Mer a la Bretagne dans le sang ! Et aujourd'hui, nous avons le plaisir de partager avec vous nos 5 coups de coeur en termes de balades autour du Golfe du Morbihan. 

    Locmariaquer, du bourg à la Pointe de Kerpenhir

    Ce petit village de pêcheurs situé sur l’une des extrémités du Golfe du Morbihan, offre un panorama varié sur l’eau. D’un côté, le Golfe et ses îles, de l’autre, la Baie de Quiberon. Son petit bourg invite à la pause café sur le port avant d’entamer une agréable balade en bord de mer. Ce que nous apprécions à Locmariaquer en plus de sa beauté, c'est qu'elle a su garder son côté sauvage et ainsi préserver la flore si importante pour un bon écosystème.

    port-locmariaquer

    Le sentier débute sur le port à gauche de la boulangerie pour continuer jusqu’à la cale du Guilvin. Tout du long, vous passez près de jolies maisons de pêcheurs et belles villas en plus de la vue sur le port. Au Guilvin, arrêtez-vous quelques minutes pour observer le va-et-vient des bateaux. Reprenez ensuite le sentier situé à l’extrémité du parking au bord de l’eau jusqu’à l’anse du Talhir. Continuez sur la route jusqu’au Centre de Keryvonnic où se situe en face la suite du sentier. Les derniers mètres jusqu’à la Pointe de Kerpenhir vous révèlent l’entrée du Golfe du Morbihan ainsi qu’un panorama sur Port-Navalo, l’île de Méaban et la Baie de Quiberon. Il ne vous reste plus qu'à contempler ! ;-)

    locmariaquer-pointe-de-kerpenhir

    L’île Berder à Larmor-Baden

    Au cœur du Golfe du Morbihan, la petite commune de Larmor-Baden concentre activité ostréicole et sentiers côtiers sur près de 6 km. Nous vous proposons de découvrir l’île Berder, l’une des quatre îles de la commune. Cette île est accessible à marée basse grâce à un passage.

    passage-ile-berder

    Vous pouvez arpenter l’île sur son contour, le centre étant privé. Comptez environ 1 h 00 de marche selon vos arrêts. En effet, plusieurs points de vue valent la peine de rester quelques minutes pour admirer le paysage. À la pointe Nord, la chapelle Sainte-Anne datant de 1885, se cache dans les pins. À la pointe Sud, le courant de La Jument (second courant le plus fort d’Europe) vous impressionnera par sa force ! Tout au long du parcours, la vue sur le Golfe du Morbihan, les différentes îles (l’île de La Jument, l’île de Gavrinis, l’île aux Moines…) et la végétation omniprésente sur l'île sauront vous séduire !

    ile-berder-golfe-du-morbihan

    L’île aux Moines, petit paradis îlien

    Le Golfe du Morbihan contient deux îles principales : l’île aux Moines et l'île d'Arz. L’île aux Moines dite « La Perle du Golfe », est accessible rapidement en bateau depuis Port-Blanc (Baden). En forme de croix, sa longueur de 6 km et sa largeur de 3,5 km, permet son exploration en une journée. À pied ou à vélo, visitez l’île grâce à plusieurs sentiers balisés. À l’arrivée du bateau, vous avez le choix de commencer votre découverte à droite par la mer ou bien d'aller vers le bourg puis la Pointe de L'île.

    ile-aux-moines-golfe-du-morbihan

    Offrez-vous une pause gourmande en terrasse dans le bourg, et imprégnez-vous de l’ambiance îlienne ! Envie d’une baignade ? La plage du Drehen et ses jolies cabines de plage colorées est idéale pour faire trempette ! Vous êtes plutôt « Histoire & patrimoine » ? L’île aux Moines regorge de sites historiques comme le Dolmen Er Boglieux, le Dolmen de Kerno ou la Chapelle Sainte-Anne entièrement rénovée datant de la fin du XVIIème siècle.

    Peu importe votre préférence, l’île aux Moines saura vous accueillir !

    Séné et ses marais

    Pour les amoureux de la nature, la Réserve Naturelle des marais de Séné est un lieu exceptionnel permettant d’observer une faune et une flore très riche. Espace naturel le plus grand du Morbihan, les marais de Séné accueillent de nombreux oiseaux. Des guides nature sont présents pour vous faire découvrir cet environnement, partager leur expérience et sensibiliser les promeneurs au milieu naturel. Une agréable balade de 4,5 km en accès libre vous permet d’observer les paysages et leurs habitants. (payant en saison)

    marais-de-sene-morbihan

    Sarzeau côté Golfe du Morbihan

    La commune de Sarzeau située sur la Presqu’île de Rhuys, permet de se promener autant côté atlantique que côté Golfe du Morbihan (de quoi satisfaire toute la famille !!). Pour le côté Golfe, on aime particulièrement la jolie balade au départ du petit port du Logéo. Sur la gauche, vous avez accès à la Pointe du Logéo avec une vue imprenable sur le Golfe et les îles, sur la droite, le sentier côtier qui longe l’Anse du Logéo est tout aussi agréable. Vous pouvez ensuite revenir sur vos pas ou bien continuer votre randonnée sur le chemin intérieur et ainsi découvrir les petits hameaux du coin.

    Photo ci-dessus : ©Alexandre Lamoureux pour le site internet de la commune de Sarzeau

    Nous espérons que ces 5 idées de balades autour du Golfe du Morbihan vous donneront envie de connaître notre belle région et, comme nous, d'en tomber follement amoureux ! ;-)

    Photos : ©Brin de Mer - tous droits réservés

    11 juillet 2019 à 9h30

    Lire la suite
  • Les guides des tailles Made in Brin de Mer

    Parce qu'il n'est pas toujours facile d'acheter des vêtements sur internet, nous nous sommes engagés depuis longtemps à faciliter votre choix par le biais de conseils personnalisés. Après plus de 10 ans d'expérience dans la vente en ligne (parallèlement en magasin), nous nous sommes aperçus que beaucoup d'entre vous nous appellent parfois complètement démunis face au choix de tailles proposé par manque d'informations, en nous demandant presque de choisir pour vous ! 

    Or, nous pensons que vous seul êtes en mesure de choisir le vêtement dans lequel vous serez bien !

    Vous satisfaire étant notre priorité, chaque produit qui arrive à notre entrepôt fait l'objet d’une analyse rigoureuse par notre équipe afin de vous proposer des articles qui répondent entièrement à vos attentes.

    C'est pourquoi, nous avons souhaité vous proposer des guides des tailles précis. Pas juste un conseil de choix approximatif sur un haut type ou un bas... mais sur chaque produit. Car chaque produit mis en vente est différent ! Comme vous et nous ! Selon la marque, la coupe, la forme... Il nous a paru indispensable de vous proposer deux degrés de choix :

    • L'un avec les données du fabricant et la correspondance simple du type : vous faites un 38, cela correspond à une taille M dans ce modèle...
    • L'autre : en vous proposant les mesures de chaque article afin de vous permettre de comparer avec un vêtement qui vous va bien chez vous.

    Guide des tailles réalisé par Brin de Mer

    Vous souhaitez savoir comment nous réalisons ces guides des tailles à la façon Brin de mer ?

    La première étape pour la réalisation des guides des tailles est la prise de mesures de chaque produit présenté sur la boutique en ligne brindemer.fr 

    Si vous souhaitez connaitre les mesures qu'il vous faut prendre sans lire cet article, cliquez ici. 

    Prise de mesures : sortez les bons outils ! 

    Voici les outils : 

    • un mètre ruban de couturière. Un mètre de chantier peut également très bien faire l’affaire. 
    • un crayon

    Des outils tout simples finalement, que chacun possède chez soi (ou chez la voisine) bien rangés dans une boîte à couture ou un tiroir fourre-tout.

    Une fois les outils de travail sélectionnés, il ne reste plus qu’à poser le vêtement choisi bien à plat afin d’éviter tout pli qui pourrait gêner la mesure exacte. Nous le mesurons en centimètres, sous toutes les coutures afin de vous apporter le plus de valeurs à comparer avec vos propres vêtements et ainsi faciliter votre choix. 

    Prise des mesures des vêtements marins par l'équipe Brin de Mer

    Ici Linda, de l'équipe Brin de Mer, prend les mesures du ciré marin NUAGE Adulte (à gauche) et de la marinière MARINE Enfant (à droite). 

    Toutes les mesures prises par l’équipe Brin de Mer permettent de vous proposer un guide des tailles disponible dans les fiches produits. 

    Guide des tailles à droite dans les fiches produits

    Une fois que vous avez cliqué sur « Consulter le guide des tailles pour cet article », vous trouverez deux tableaux. 

     

    Le 1er tableau « CORRESPONDANCE / TAILLE À CHOISIR » correspond aux données des fabricants. 

    1er tableau correspondance taille à choisir

    Ces données sont des mesures standards, elles peuvent donc ne pas correspondre à toutes les morphologies.

    Parce que chaque morphologie est différente, Brin de Mer met à votre disposition un second tableau « MENSURATIONS PRODUIT » qui représente les mesures prises par nos soins

    2ième tableau mensurations des produits brin de mer

    Ce second tableau vous propose des mesures indicatives qui faciliteront votre choix. Par exemple, si vous avez (la chance) d’avoir une poitrine généreuse et que vous souhaitez être à l’aise dans le vêtement, les valeurs ‘Largeur sous manches’ vous orienteront vers la bonne taille selon votre morphologie

    La seconde étape, c’est à vous de la réaliser.

    Une fois que vous avez observé le 1er tableau (les données fabricant), nous vous conseillons de comparer les mesures du second tableau avec vos vêtements habituels. 

    Comment bien prendre les mesures d'un vêtement ? 

    Désormais, c’est à vous de faire comme Linda.

    Etape 1 : Munissez-vous de votre mètre ruban ou de chantier, d'un crayon et d'un papier ainsi que du vêtement de même type que celui que vous souhaitez acquérir pour comparer. (Par exemple : si vous souhaitez acheter un ciré marin, prenez une veste ou un blouson plutôt qu’un tee-shirt ou un pull-over)

    Etape 2 : Posez le vêtement bien à plat

    Etape 3 : Prenez connaissance des valeurs types sur l'image haut ou bas ci-dessous et notez les mesures du vêtement

    Etape 4 : Comparez les avec les mêmes valeurs types du guide de tailles du vêtement souhaité sur le site

    Etape 5 : Choisissez le vêtement dont les mesures s'approchent selon vous le plus de ce qui vous convient chez vous

    Voici les valeurs qu'il vous faut mesurer pour un haut :  

                                                                                          

    Mesures de face de la marinière brin de Mer mesures de dos de la marinière

    A. Largeur sous manches  

    La mesure 'LARGEUR SOUS MANCHES' très importante, correspond à la valeur en centimètres prise sous les manches du vêtement, de gauche à droite. Elle correspond généralement au demi-tour de poitrine avec une marge d'aisance. Il vous suffit de multiplier par 2 cette valeur pour voir si cela peut correspondre à votre tour de poitrine. Une marge de quelques centimètres en plus offre généralement l'aisance nécessaire pour bouger dans votre vêtement. Tout dépend ensuite si vous aimez porter large ou ajusté.

    B. Largeur bas de corps  

    La mesure 'LARGEUR BAS DE CORPS' est la valeur en centimètres de gauche à droite en bas du vêtement

    C. Hauteur dos 

    La mesure 'HAUTEUR DOS' est la hauteur totale du vêtement de la base du col au bas. Cette mesure se prend au dos et au centre du vêtement.

    D. Longueur de manche 

    La mesure 'LONGUEUR DE MANCHE' correspond à la valeur en centimètres comprise entre la couture de l'épaule et le bout de la manche

    E. Épaule (col/épaule) 

    La mesure 'EPAULE' correspond à la valeur en centimètres comprise entre la base du col et la couture au niveau de l'épaule du vêtement.

     

     

    Concernant les mesures des bas / pantalons 

    Mesures de pantalon

    A. Tour de ceinture 

    La mesure ‘TOUR DE CEINTURE’ correspond à la valeur en centimètres prise à la ligne de taille du pantalon, de gauche à droite. 

    B. Longueur de l’entrejambe 

    La mesure ‘LONGUEUR DE L’ENTREJAMBE’ est la valeur en centimètres comprise entre le haut du pantalon et le bas de l’entrejambe. Suivez simplement la couture de l’entrejambe pour mesurer cette valeur. 

    C. Longueur jambe extérieure

    La mesure ‘LONGUEUR JAMBE EXTÉRIEURE’ est la longueur totale du pantalon en centimètres du haut de la ligne de taille au bas du pantalon. Cette mesure se prend côté extérieur du pantalon.

    D. Longueur jambe intérieure  

    La mesure ‘LONGUEUR JAMBE INTÉRIEURE’ est la longueur totale du pantalon en centimètres de l’entrejambe au bas du pantalon. Cette mesure se prend côté intérieur du pantalon.

    E. Largeur cuisse

    La mesure ‘LARGEUR CUISSE’ correspond à la valeur en centimètres à l'endroit le plus fort de la cuisse, de gauche à droite.  

     

    À chaque valeur trouvée, comparez-la avec celle qui correspond dans le second tableau. Par exemple, si vous avez mesuré le largeur bas de corps de votre vêtement, comparez cette valeur avec la mesure ‘Largeur bas de corps’ disponible dans le second tableau.

    Après comparatif, si vous hésitez toujours entre deux tailles nous vous conseillons de choisir la plus grande.

    Fini les marinières trop courtes ou les cirés trop larges, munissez-vous de vos outils et des guides des tailles Brin de Mer et testez-vous !  

     

    Dernière petite chose… Effectivement, c’est très bien d’avoir un vêtement marin à sa taille, mais il faut encore savoir l’entretenir. C’est pourquoi si vous souhaitez savoir comment laver un ciré et conserver l’imperméabilité d’un vêtement, voici un article qui pourrait vous intéresser :  Astuces entretien des vêtements marins.

    9 avril 2019 à 11h331 commentaire

    Lire la suite
  • Carnet de route : à l'heure du bilan...

    Bientôt 12 ans d’âge !


    Voilà , c'est fait, on a passé le cap des 10 ans, puis des 11... en un claquement de doigts !

    En 2019, la boutique que nous avons créée, portée, aimée, boudée même (rarement), mais aussi partagée avec vous pour notre plus grand bonheur, fêtera ses 12 ans !! (Notez la date dans votre agenda = le 21 juin, on est pas à  l'abri de faire une sacrée fête ensemble !) 

    Que de bons moments, de jolis mots, de fidélité, de rires, mais aussi de surprises vous et elle (la boutique) nous avez apportés !! Pourtant, chaque année, cette même question revient : "peut-on vraiment faire mieux ?"

    Et la même réponse arrive invariablement une fois qu'on a pris le temps de faire le bilan...

    ... Nous n’en savons absolument rien !

    Mais ce n'est pas grave... Après tout, comment prévoir et lutter en effet avec les aléas du commerce, des livraisons, vos envies, nos états d’âmes, la météo, etc ? Comment savoir qu’une idée, une rencontre, un pari même, aussi fou soit-il, puisse aboutir à la réussite que nous lui souhaitons ? Ça n’est bien entendu pas possible !

    Ce que je sais néanmoins c’est que tant qu’il y a l’envie et le coeur, la satisfaction arrive ! Malgré les erreurs ou les choix quelquefois incertains… 12 ans après, je sais que peu importe le cap, c'est le voyage qui compte !

    Carnets d'une Bretonne
    Photo © Carnets d'une Bretonne

    2018 : un bon millésime !

    Janvier : Après un petit passage à vide côté chiffres d’affaires en 2017 (le premier depuis le début de l’aventure) puis physique et psychologique, il a fallu s’accrocher, se rappeler pourquoi nous avions monté la boutique Brin de Mer à l’origine pour mieux rebondir. (merci à Linda, de l’équipe, qui a assuré pendant que je ruminais avec mon torticolis aigu et un merci mitigé à mon Osthéo qui m'a sauvée même si je l'ai maudit les 5 premiers jours !) 

    Février : Le hasard de la vie fait bien les choses (ma mère me l’a toujours dit) et nous avons été contactés en février 2018 par un fabricant de textiles du Portugal. La similitude du déroulement de nos aventures a fait que le courant est très vite passé et après une rencontre en Bretagne dans nos locaux, nous avons vite compris que nous avions envie de travailler ensemble !

    D’abord, il s’agit d’une affaire familiale de plus de 40 ans, reprise par le fils, Daniel, assisté de sa dynamique maman en âge d’être en retraite mais tellement plus heureuse dans la vie active qu’elle n’envisage pas d’arrêter de travailler. ;-) C’est aussi notre histoire à peu de choses près.

    Ensuite, la bienveillance, l’amour du travail bien fait, l’exigence de qualité dans les matières et les finitions, la transparence au service du client, … Toutes ces valeurs nous ont touchés et amenés à construire un partenariat main dans la main qui prend forme depuis.

    En juin sont donc nées les premières marinières sous la marque Brin de Mer. En jersey de coton, fidèles aux codes de la marinière de la Marine Nationale, c’est avec fierté et enthousiasme que nous avons commencé à la commercialiser sur la boutique en ligne et sur les points de vente du commerce familial en Bretagne.



    Avril : Comme vous le savez, nous avons beaucoup travaillé pour nous mieux vous informer et préparer l’application du Règlement Général sur la Protection des Données et la mise en conformité au niveau Européen. Non pas que nous faisions n’importe quoi avant avec vos données, bien au contraire ; mais clairement, pour une PME comme la nôtre, l’ensemble des procédures à appliquer et la paperasse qu’il a fallu déployer pour être juridiquement opérationnels se sont révélées particulièrement chronophages tout en gérant la mise en place de la collection printemps-été. C’est pourquoi nous avons dû faire appel à un extra salarié et une stagiaire pour renforcer les rangs. Si ça vous dit, ou que vous êtes victime d'insomnie, allez lire notre politique de confidentialité... :-)

    Spéciale dédicace à Marie et Caro qui ont accompli leurs missions avec brio !

    Juin : Une vraie belle rencontre humaine comme on les adore a donné naissance à un joli partenariat avec Manon, la créatrice de Mad BZH. Nous avons ainsi proposé ses tee-shirts humoristiques bretons et souhaité vous faire découvrir sa marque tout au long de l'été en vous offrant notamment des cartes postales inédites, des jeux-concours sur les réseaux sociaux avec cadeaux à la clef. 

    De gauche à droite Claire, Linda et Manon avec des tee-shirts Mad Bzh


    Juillet, août, septembre
    : Aouch… pendant ces 3 mois d’été, je dois vous avouer que nous avons un peu balisé !! C’était un été merveilleux en Bretagne :-) Il a fait chaud, beau, sec quasiment non-stop ! c’était l’idéal pour se baigner, buller sur la plage et découvrir les trésors cachés de la Bretagne mais sincèrement, pas pour le commerce de cirés marins !  et c’est bête… parce que c’est un peu notre spécialité :-D

    Nous n’avons néanmoins pas eu le temps de nous ennuyer et après l’installation (enfin !) d’une clim dans nos bureaux fin août (la veille de la seule semaine de pluie en Bretagne de l’été), nous avons pu préparer la rentrée !

    Octobre : nos efforts combinés depuis presque un an sur un recentrage des collections vers les pièces essentielles et le travail sur les contenus du site s’est enfin trouvé récompensé ! (Il était temps !) Comme quoi…patience et longueur de temps (je vous laisse vous souvenir de la suite de la fable Le Lion et le rat)

    Novembre et décembre : Whaou… Deux mois intensifs qui n’ont pas été de tour repos avant les fêtes ! Jusqu’au dernier jour, vous nous avez fait travailler, préparer des centaines de paquets cadeaux et vous nous avez permis de terminer l’année en beauté ! Merci encore !


    2019 : laisser s’épanouir la branche pour récolter le fruit !

    Voici, en condensé, un panel de nos projets de l'année dans le désordre : 

    • Développer notre partenariat et faire s’épanouir la marque Brin de Mer dans de jolis vêtements marins fabriqués en France et au Portugal de manière à mieux maîtriser le côté responsable des produits que nous commercialisons et limiter notre impact environnemental afin d'être en phase avec nos valeurs et les vôtres, je l’espère.

    • Nous lancer dans des projets un peu fous, qui nous touchent et nous parlent humainement et tenter de partager un peu ce brin de folie en vous embarquant dans nos aventures. Bon ok, j’ai une petite idée derrière la tête mais promis je vous en dirai plus dans quelques jours !



    • Lancer un nouveau recrutement en vue de mieux nous organiser pendant les grosses périodes de rush qui durent de plus en plus longtemps et sont de plus en plus intenses d’année en année ! En attendant, nous accueillerons Johan début mars comme stagiaire multitâches et nous avons hâte de vous le présenter !

    • Prendre le temps de faire un peu de déco dans le bureau et finir d’aménager une partie du stock et l’espace de préparation colis… (je me le dis tous les ans depuis 3 ans, j’y arriverai peut-être cette année !)

    • Améliorer l’ergonomie et l’arborescence des contenus du site (gros boulot pour une autodidacte je vous l’assure mais on a un grand Gourou et une Bonne Fée pour nous accompagner alors on y va tranquille…)

    • Apprendre à suivre à la lettre un rétro planning et un calendrier éditorial sans faillir… (Ça, ça ne va pas être facile mais on y travaille !)

    … Si de votre côté, vous avez des idées à nous suggérer, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

    Claire, le 22 janvier 2019

    23 janvier 2019 à 2h24

    Lire la suite
  • Un vendredi comme les autres...

    A contre-courant...

    Jeudi 22 novembre : Après plusieurs jours passés, comme vous, à écouter la radio dans ma voiture ou à regarder (un peu) les infos à la télévision, je réalise à quel point ce matraquage sur le "Black Friday" est grossier, nocif. Ce fameux vendredi noir (rien que son nom déjà...) est un désastre commercial et écologique ! Entendre toutes les propositions autour de ce mot me met mal à l'aise... Il me perturbe dans mes valeurs, dans le sens que j'essaie de donner à mon métier et à ma vie, dans mes convictions les plus profondes...

    Savez-vous que des milliers d'objets invendus dans le monde après cette opération finiront détruits, broyés ?! (Voir l'article de La Dépêche du 21/11/2018)

    Aussi, après quelques jours de tergiversations, j'ai décidé d'assumer ce matin de ne pas entrer dans la danse...
    Cette frénésie d'achat déraisonné, compulsif, sauvage, violent, sans même un coup de coeur. Cette mode de la surconsommation à prix le plus bas possible a tellement de conséquences sur l'environnement, la société et l'Homme... Voulons-nous vraiment cela ?

    Un vendredi lumineux !

    Alors, je prends aujourd'hui le parti de vous raconter plutôt pourquoi, ce vendredi 23 novembre 2018, sera, comme tous les autres vendredis de l'année dans notre petite entreprise à taille humaine, un jour lumineux, riche en travail et en partage, en conseil, en sourire, en investissement sans limite pour vous satisfaire, en simplicité, en écoute, en bonheur d'être à la place que nous avons choisie, fidèles à nos valeurs de vous proposer des produits utiles, jolis et, si possible, durables, qui véhiculent une image d'authenticité, vous rappellent des souvenirs ou vous font voyager...

    Un jour où l'on ne vous proposera pas d'acheter une veste à 10€ alors qu'elle en vaut le triple parce qu'elle a demandé de la créativité, un savoir-faire, des heures de travail et du matériel, du transport, pour arriver jusqu'à chez vous... 

    Vis ma vie chez Brin de Mer : un vendredi en images...

    Linda, comme chaque jour, répondra à vos appels

    et vos mails et vous assistera dans vos démarches,

    vos recherches d'article sur le site,

    vous conseillera sur les tailles, les modèles.

    Elle vous guidera aussi dans votre commande

    ou votre demande de retour

    avec un sourire et une patience bienveillante.

    J'enfilerai ma (magnifique) tenue de lutin*
    (*Merci Papa pour le bonnet et les gants trop grands, je les kiffe !)

    pour filer dans le stock,

    à l'intérieur duquel je claque des dents en ce moment (aglagla...)

    pour vérifier les dernières commandes,

    la livraison des réassorts,

    et assister Linda à la préparation des colis.

    Toujours avec amour et dévouement ❤️,

    nous préparerons vos commandes,

    emballerons les cadeaux,

    ajouterons les messages destinés à vos proches...

    Puis Linda, grande Reine du jeu Tetris,

    s'appliquera à ranger quelques cartons

    de cirés tout justes arrivés

    dans le stock,

    entre la 2ème et la 3ème étagère du 6ème rack de gauche. 

    (non sans risquer d'en faire tomber quelques-uns au passage...

    Fidèle à elle-même, parce que "c'est tellement plus drôle" ! :-))

    Enfin, nous nous accorderons une petite pause

    pour regarder Bubulle tourner dans son bocal,

    tout en mangeant un ou deux (promis, après, on arrête)

    caramels au beurre salé avant de partir,

    sac sur le dos telles des Mères Noël,

    déposer, comme chaque vendredi,

    vos colis au centre de tri le plus proche,

    fières des missions accomplies !

    Puis, après quelques fous rires d'avoir fait toutes ces photos (et encore, on ne vous les a pas toutes montrées...) nous rentrerons fourbues de la journée passée mais ravies (comme vous tous) qu'après le vendredi... sonne enfin le week-end afin de "profiter" POUR DE VRAI de ces autres choses que la vie nous offre, tellement plus essentielles que ce "Vendredi Noir" que l'on veut tous nous infliger !

    Cet article ne vise pas à juger ni à vous dissuader d'acheter selon vos besoins et votre conscience. Simplement, à vous expliquer pourquoi nous ne céderons pas à la tentation de vous matraquer comme toutes les grosses enseignes et autres géants du e-commerce tels qu'Amazon... qui vous vendent du rêve...Mais à quel prix ?! Nous avons choisi de ne pas participer à célébrer ce monumental gâchis !

    Je souhaite...

    Comme un mantra, ce vendredi 23 novembre, au lieu de vous répéter "je veux", dites-vous "je souhaite" et faites plutôt une petite liste de vos envies qu'il vous plairait de recevoir ou d'offrir à vos proches pour Noël...Vous exercerez ainsi votre patience ou la leur et vous retomberez en enfance le temps de rédiger vos listes... comme une lettre au Père Noël que vous écriviez enfant !! :-)


    Découvrez et partagez pendant cette période de l'Avent, notre sélection de cadeaux à la mode bretonne pour Noël classés par genre et par prix  et prenez le temps de découvrir les produits, de lire leur description, leur composition, les avis sincères et impartiaux des clients qui les ont achetés...

    Anticipez pour avoir le choix mais renoncez à la frénésie, sachez que vous avez encore jusqu'au 19 décembre 2018 pour passer tranquillement vos commandes... et jusqu'au 4 janvier ensuite pour nous informer d'un éventuel retour si l'article, malgré toutes vos précautions, nos guides de tailles détaillés ou nos conseils, ne convenait pas. Voir l'article sur les délais de Noël 2018.

    23 novembre 2018 à 1h041 commentaire

    Lire la suite