La Bretagne gourmande

  • La rentrée ? Vous allez l'adorer !

    Certes, la fin des vacances d'été approche tout doucement... Mais je vous propose aujourd'hui de voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide ! (Parole de bretonne...)

    via GIPHY


    10 idées positives pour vivre sereinement la rentrée
    :

    1. D'abord, souvenez-vous que c'est encore l'été ! Ce jusqu'au 20 septembre... Vous pouvez encore profiter de douces soirées en famille, de petits week-ends à la campagne, des apéros et des barbecues du dimanche en famille ou entre copains !

    2. Pensez à tous ces petits moments de bonheur vécus durant l'été comme des trésors de vie qui seront toujours en vous et vous feront sourire encore longtemps. Remémorez-vous les lieux, le soleil ou la pluie, l'ambiance, la musique, les odeurs, les sourires, bref, tous ces petits détails qui ont fait que ces instants vous ont fait du bien et promis, ça reviendra ;-)



    3. La rentrée ça sous entend aussi : reprise des petites habitudes bonnes pour la santé : faire du sport, se coucher plus tôt, manger à heures fixes... c'est pas mal aussi pour le corps et l'esprit et ça facilite la reprise.

    4. Votre patron(ne) aussi revient de vacances : cela suppose que lui ou elle aussi s'est reposé(e) et qu'il (elle) va revenir plus serein(e), zen, souriant(e), indulgent(e), compréhensif(ve), cordial(e)...en mieux quoi !! :-)

    5. Vos enfants vont enfin arrêter de vous solliciter du matin au soir : dis, maman, dis papa, tu joues avec moi ? (Ce n'est pas qu'on n'adore pas jouer au mille bornes, au nain jaune ou au Monopoly et faire des châteaux de sable avec eux pendant les vacances mais bon... pas toute la journée... !). Enfin un peu de calme, et toutes vos soirées...tranquilles :-)

    6. Profitez de la période de rentrée et des premiers week-ends de septembre pour concevoir un album ou sortir des photos de vos vacances que vous feuilleterez ou afficherez tout le reste de l'année un peu partout dans les chambres, le couloir, le salon,...!

    7. Vous allez pouvoir continuer à faire plaisir et craquer pour des vêtements utiles et à croquer pour vos enfants et vos petits enfants afin qu'eux aussi puissent démarrer cette nouvelle année scolaire, bien dans leurs baskets, prêts à progresser... Pas besoin d'y mettre des fortunes : un nouveau blouson ou une petite marinière pour garder un goût d'été peut suffire à leur donner le petit look marin qui leur va bien.

    8. Quant à vous, si vous êtes comme moi, je suis sûre que vous aurez envie de faire un peu de vide dans votre dressing avant de rattaquer, histoire d'éliminer quelques vieilleries que vous gardez depuis trop longtemps sans jamais les porter. (Pensez aux vides-greniers, à Emmaüs ou aux assos qui récupèrent vos textiles pour les recycler ou qu'ils soient réutilisés par d'autres que vous qui seront eux, ravis de porter de la nouveauté).
      Résultat : on allège ses placards en même temps que son esprit et en plus, on fait une bonne action ! Rien ne vous empêche après de remettre un peu de nouveauté dans votre dressing.

    9. Soyez positifs dans vos têtes, prévoyez de tenir un objectif bien-être au moins par semaine (voire, par jour :-)) : Cuisiner en famille, lire un bon livre, faire une grande balade seul ou avec votre animal de compagnie, admirer un coucher de soleil, observer le ciel étoilé, faire une séance shopping entre copines, ... bref... Autorisez-vous des pauses même à la reprise !

    10. Dites-vous que vos enfants stressent beaucoup moins que vous à la rentrée : ils ont hâte de revoir leurs amis, leur école, leur collège, même s'ils vous disent le contraire !


    via GIPHY

    Se remettre dans le rythme

    Pour ne rien oublier, l'outil idéal est bien sûr la "To Do List" ! Un outil formidable qui ne vous demande aucun investissement à part un bloc-notes, un crayon et votre cher cerveau encore en mode vacances ! Et sur cette “To Do“ que peut-on y noter ?

    Chez Brin de Mer, nous avons réfléchi pour vous. Lors d'une rentrée, les futurs achats sont généralement orientés pour les enfants. Que se soit la nouvelle garde robe, le matériel nécessaire pour l'école ou encore le nouvel aménagement de la chambre pour un peu de renouveau, la liste peut être longue !

    Dressing côté enfant...

    On commence à réfléchir au vêtement idéal pour que nos bambins n'attrapent pas froid dans la cour de l'école sans pour autant les transformer en bonhommes Michelin avec plusieurs couches de vêtements ! En automne, le contraste de température peut parfois surprendre : très frais le matin avec pas plus de 10-12 degrés et un après-midi ensoleillé à 25° ! Quand la pluie ou le crachin s'invitent, il vaut mieux anticiper  et investir dans un vêtement pratique, confortable qu'ils pourront facilement enfiler et enlever à leur guise. (Pensez à inscrire leur nom à l'intérieur sur une petite étiquette... pour éviter qu'il finisse aux manteaux à adopter en fin d'année :-) )

    Pour cela, rien de tel qu'un bon ciré marin ! Doublé léger ou doublé polaire, vous choisirez le meilleur compromis adapté à la région dans laquelle vous vivez !

    Ciré marin doublé polaire HOBYTOTE par Week-End à La Mer

    Un tour de cou en polaire tout doux ou une jolie écharpe facile à nouer : 2 accessoires qui seront parfaits pour accompagner vos petits et grands écoliers tout l'hiver, tout comme les bonnets en coton réversibles (réservés aux plus jeunes jusqu'à 5 ans) ou les bonnets en maille à pompon super chou que nous avons sélectionnés avec le plus grand soin dans la collection automne-hiver de la marque Week-End à La Mer !

    Notre coup de cœur de la saison va sans aucun doute au tee-shirt réversible pour bébé ou enfant. D’un côté, un motif marinière, de l’autre uni jaune moutarde au motif ancre ce tee-shirt ajoutera du pep’s à la tenue du jour !

    Tee-shirt marinière réversible “Doubleface“ par Week-end à La Mer

    Si votre enfant ne va pas encore à l'école mais plutôt à la crèche ou chez la nounou, optez pour des tenues pratiques et confortables. Du côté des ensembles, on a déniché une petite merveille de mignonnerie disponible en 2 coloris : l'ensemble PimPim set composé d'un pantalon bleu marine à ceinture élastiquée et d'une marinière en coton décoré d'un joli bébé pingouin brodé au dessus d'une petite poche. A offrir absolument avec le bonnet Galapagos assorti !

    Combinaisons bébé automne-hiver 2019

    On a aussi craqué pour la combinaison unisexe CANADA toute chaude et ultra confortable pour les tout-petits. Pratique et rapide à enfiler, votre bébé sera bien protégé cet hiver. 

    Dressing côté parent...

    Parce qu'après tout il n'y a pas que les enfants qui ont le droit d'être gâtés à la rentrée, vous aussi, osez une nouvelle tenue le jour de la reprise. A coup sûr, c'est bon pour le moral !

    cire-regate-hiver-femme-captain-corsaire

    Optez pour le pull marin à coupe droite bien ajusté associé à un vêtement de pluie ou une veste déperlante doublée en polaire. Découvrez ainsi la nouvelle collection de cirés, véritables alliés de la mi-saison à la fois coupes-vent légers, chauds et qui vous protègeront de la pluie.

    Les petits plaisirs en plus !

    Pour faire passer la rentrée en douceur rien de mieux que quelques petits plaisirs utiles.

    La pochette colorée plaira aux petits comme aux grands : pour y mettre des stylos, des clefs, des papiers, le doudou, des jeux de cartes ou un téléphone portable et un passeport... Elle est l'accessoire indispensable pour ne pas perdre ses trésors au fond d'un grand sac ou d'un cartable. 

    pochette-en-marinière-recyclée

    Dans l'esprit de vous proposer des objets "responsables", nous avons créé pour vous les petites pochettes en tissu "made in Bretagne". Des pochettes 100 % recyclées utilisant le tissu de marinières non commercialisables afin de ne rien perdre ! Colorées et pratiques, ces "trousses à tout" sont idéales pour y ranger les crayons, le goûter des enfants dans le cartable, le combo doudou + tétine pour bébé ou tout autre nécessaire du quotidien !

    Personnellement, notre coup de coeur accessoire va cette année à l'indispensable Tote-bag marinière que l'on emporte partout avec soi et qui nous rappelle le sac fourre-tout des vacances !

              tote-bag-mariniere-brin-de-mer  tote-bag-pompon-pidou-brin-de-mer

    Pour égayer votre premier "friday food" de reprise, testez deux recettes !

    Pour vous redonner le sourire après cette première semaine de réorganisation, voici deux recettes testées et approuvées par l’équipe Brin de Mer ! 

    En ce vendredi soir, on commence par un petit apéro. Préparez une recette de rillettes de thon à la salicorne, rapide et délicieuse, pour un moment chouette et convivial !

    Pour les becs sucrés, notre recette de palets bretons au cœur chocolat est LA bonne idée pour rebooster le moral efficacement tout au long du week-end !

    Palets bretons coeur chocolat

    Voilà pour vous un bon début de "To Do List" pour préparer une rentrée sereinement sans rien oublier ! 

     

    22 août 2019 à 17h50

    Lire la suite
  • Moules marinières : le plat idéal pour se faire plaisir !

    En Bretagne, les marinières sont partout ! Dans nos armoires mais aussi dans nos assiettes. Après nous être habillés d’une jolie marinière, passons en cuisine pour préparer de bonnes moules marinières. Mais connaissez-vous le terme « marinière » ?

    Les moules façon « marinières » 

    Non, ne vous inquiétez pas, vous ne trouverez pas de moules rayées façon marinière chez votre poissonnier ! Quand on parle de « moules marinières », c’est plutôt la façon de les cuisiner, c'est-à-dire la sauce qui les accompagne. En effet, la préparation « marinière » est composée d’échalotes émincées, de beurre demi-sel (bien évidemment !) et de vin blanc sec. En fin de cuisson, n’hésitez pas à ajouter du persil plat ciselé pour la touche finale.



    Simple et bon !

    En dehors de la partie nettoyage des moules (les bouchots de juillet nécessitent généralement un nettoyage réduit), cette préparation est vraiment simple et rapide à réaliser. Cette délicieuse recette est l’occasion de profiter d’un repas iodé et convivial, et pourquoi pas avec vue sur mer !


    Les moules de Bouchot sont bonnes pour la santé : riches en protéines (20 g pour 100 g), elles contiennent peu de lipides et de glucides (si vous ne les associez pas à un saladier de frites ;-)). Par ailleurs, elles offrent une bonne richesse en magnésium, fer, zinc, sélénium et iode. Sachez par exemple qu’elles contiennent 3 fois plus de fer que la viande rouge ! Ajoutez à cela des vitamines B12, B8 et E ainsi que différents antioxydants et vous ne pourrez qu’avoir envie de consommer ces coquillages (en saison) aux bienfaits nutritionnels indéniables !

    Comme nous raffolons des moules marinières, nous partageons avec plaisir notre recette ;-)

    20 juillet 2019 à 9h00

    Lire la suite
  • La Chandeleur : demandez la recette !

    Il y a des fêtes dans le calendrier plus gourmandes que les autres. Et la Chandeleur en fait partie ! ;-) 

    Bon ici en Bretagne, la Chandeleur c'est un peu tous les jours me direz vous ! En effet, les bretons adorent les crêpes (et les galettes) !! Au sein de beaucoup de familles bretonnes,(comme la mienne...) les galettes de sarrasin reviennent souvent comme des habitudes culinaires. Dans la famille Brin de Mer, on a notre petit rituel à certaines périodes de l'année : le vendredi soir, c'est galettes ! C'est en effet un menu facile à réaliser où chacun peut choisir sa propre garniture.

    On  achète souvent les galettes déjà faites (avec amour par Mademoiselle Breizh pour nous) et on les réchauffe sur un billig* ou une poêle à crêpes en y ajoutant un oeuf, du jambon, du fromage râpé (complète) ou bien encore du saumon fumé, un soupçon de crème mais aussi une fondue de poireaux associée à des petits lardons, du chèvre et du miel, bref, on laisse parler notre imagination et on utilise ce qu'on a dans notre réfrigérateur. On accompagne ce plat d'une salade, d'une bolée de cidre ou d'un jus de pommes pour les enfants et le tour est joué !!

    Mais avant de jouer les gourmands, je vous propose un petit retour en arrière pour connaître l'origine de la Chandeleur.


    La chandeleur : une histoire de symboles

    C'est avant tout une fête religieuse chrétienne fêtée le 2 février. La Chandeleur, signifie la Fête des Chandelles. En effet, ce jour là avait lieu la bénédiction des cierges en signe de purification. Dans les origines chrétiennes, la Chandeleur était le jour de la présentation de Jésus au Temple, 40 jours après Noël, ce qui en fait la dernière fête du cycle de Noël. C'est le Pape Gélase 1er qui aurait décidé de lier cette commémoration aux "chandelles". Ensuite, était organisé des processions aux flambeaux le jour de cette messe.

    Bon, ok... et tout ça, ça vous fait une belle jambe me direz-vous ? Quand est ce qu'on goûte ? :-)

    Mais pourquoi des crêpes ?

    Prenons un peu de hauteur, au delà de cette tradition héritée de la religion, la légende dit aussi que le 2 février correspondait à la fin de l'hiver pour les paysans. Une coutume un peu superstitieuse voulait que pour porter chance et prospérité et protéger leur foyer, en plus d'assurer de bonnes futures récoltes, les paysans faisaient sauter des crêpes avec la farine qui leur restait de l'année passée.

    Alors paysan ou non, sachez que la première crêpe devait être sautée de la main droite en tenant dans la main gauche une pièce d'or. Tout un rituel était ensuite fait autour de cette pièce d'or. 

    (Envoyez nous vos photos...on poste les nôtres dès qu'on retrouve la pièce d'or !)

    Ce qu'il faut retenir de cette tradition c'est que c'est une formidable excuse pour se régaler en famille ! Que l'on soit bec sucré ou salé, les recettes ne manquent pas. Faites vous plaisir et garnissez vos crêpes de caramel, chocolat, beurre-sucre, confitures, pommes rissolées, lemon curd... bref tout ce qui vous fait envie !

    La chandeleur est une fête conviviale où l'on se retrouve en famille ou entre amis. Invitez vos enfants à participer à la confection des crêpes et pourquoi pas lancer un gage à celui qui n'arrive pas à faire sauter sa crêpe dans la poêle ! ;-)

    Ici, nous avons forcément joué le jeu et testé une délicieuse recette, retrouvez-la dans notre carnet de recettes Brin de Mer !

    Voilà ! Maintenant il n'y a plus qu'à vous régaler !

    Côté garnitures 

    Si vous êtes un fan de caramel au beurre salé, craquez pour notre recette de caramel au beurre salé maison ou bien pour notre délicieuse recette ultra gourmande de pâte à tartiner maison !! Dans l'équipe, personne n'y résiste ! ;-)

    * Billig : Nom breton pour désigner une galettoire ou encore une galétière enfin vous l'aurez compris une crêpière à la bretonne ;-). Le (ou la) billig est une plaque circulaire en fonte (imaginez son poids !) utilisée pour faire cuire les galettes ou les crêpes

    25 janvier 2018 à 17h27

    Lire la suite
  • Les pommes sous toutes leurs formes !

    Nous voilà arrivés au terme de notre menu de Noël ! La dernière recette est évidemment consacrée au dessert. Gourmand, fruité et croustillant, il sera parfait pour finir sur une touche sucrée et festive ! L’ingrédient principal du dessert étant la pomme, nous avons voulu en savoir plus sur celle-ci.

    La pomme en Bretagne, est le fruit par excellence ! Ce fruit si ordinaire, est aujourd’hui l’un des fruits les plus consommés en France. Il existe une liste importante de variétés de pommes, et chaque année, des passionnés les recensent et travaillent à leur précieuse conservation.

    pommes-verger-bretagne

    La pomme : qui est-elle ?

    Descendante d’un fruit sauvage et originaire du Kazakhstan, la pomme remonte à la préhistoire. Petit à petit implantée en Europe grâce à la route de la soie, la pomme a rapidement pris ses quartiers dans les foyers.

    Au Moyen-âge, surtout cultivée dans les monastères, la pomme était reconnue comme plante médicinale. Les moines confectionnaient de nombreux remèdes sous forme de pommades, nom tiré du mot « pomme ».

    En région Bretagne, c’est surtout le département de l’Ille et Vilaine qui compte le plus de producteurs de pommes. Aussi, l’existence d’une soixantaine de vergers conservatoires permet un travail d’observation et de recherches qui sont fondamentales à la préservation des variétés.

    pommiers-vergers-bretagne

    Quelle pomme pour quelle utilisation ?

    Sachez que toutes les pommes n’ont pas la même utilisation. Il existe trois catégories de pommes, la première est appelée « pommes à couteau », c’est lorsque tout simplement, nous les mangeons crues. La deuxième, concerne les « pommes à cuire » (pâtisseries, compotes, gelées…) et pour finir les « pommes à cidre ».

    La réalisation de desserts à base de pommes est non seulement simple mais aussi tellement savoureuse ! Tarte aux pommes, far aux pommes, compotes, gâteau aux pommes, sorbet, pancakes aux pommes… font concurrence aux recettes salées comme par exemple une galette avec des pommes rissolées et andouille de Guémené, ou en accompagnement d’une viande blanche.

    La pomme et ses atouts !

    Peu calorique (seulement 52 calories pour 100 g), la pomme est la gourmandise sans complexe ! Riche en vitamines B, E et C, elle contient également des minéraux et des antioxydants (ou comment se souvenir chaque jour du célèbre dicton de nos voisins anglais : « An apple a day keeps the doctor away* ! »). Hydratante grâce à ses 85 % d’eau, elle est le coupe-faim idéal à 11 h ou pour accompagner le goûter des enfants et de toute la famille !

    cueillette-pommes-verger-bretagne

    Maintenant, aux fourneaux !

    Chez Brin de Mer, gourmands que nous sommes, nous avons voulu lui ajouter une touche encore plus bretonne. Toujours en association avec le sarrasin, cette recette à base de pommes aura un bon goût de Bretagne ! 

    Mademoiselle Breizh, en plus de faire des crêpes & galettes, nous chouchoute avec son caramel croustillant au sarrasin et ses chips de crêpes alors pourquoi s'en priver ?! ;-)

    Voici notre recette pour un dessert des plus alléchants : les pommes au four, caramel au sarrasin et chips de crêpes !

    * «  Une pomme par jour garde le docteur à distance ! »

    Photos : ©Brin de Mer - tous droits réservés

    19 décembre 2017 à 12h44

    Lire la suite
  • On a dit bretonne la Saint-Jacques !

    Un repas de Noël c'est bien mais un repas de noël léger, c'est quelquefois mieux !

    Cette semaine, nous avions envie de vous présenter un coquillage cher à notre cœur (et à nos papilles…) : la coquille Saint-Jacques.

    Ce délicieux mets, tant convoité en période de fêtes ! Mais connaissez-vous réellement la Saint-Jacques bretonne ?
    En Bretagne, celle-ci est particulièrement abondante. Notamment en Baie de Saint-Brieuc, autour des Glénans ou bien, aux abords de Belle-Ile-en-Mer.

    coquilles-saint-jacques

    Une pêche très réglementée

    En effet, il existe des règles bien précises pour les pêcheurs professionnels de coquilles Saint-Jacques. Tout d’abord, des dates et créneaux horaires sont donnés lors de la période de pêche selon les secteurs, mais se terminant au plus tard à la mi-mai pour tous. Ensuite, la taille de la coquille Saint-Jacques pêchée ne doit pas être de moins de 11 cm. Toutes ces précautions permettent une pêche responsable et durable et permettront peut-être aux générations futures d’avoir la chance de savourer ce délicieux coquillage riche en nutriments.

    Avec ou sans corail ?

    En plus de sa chair délicate et au goût subtil, la coquille Saint-Jacques peut présenter du corail ou non. Celles qui n’en possèdent pas sont celles de Saint-Brieuc, tandis que les autres ont un beau corail orange vif !

    La Saint-Jacques en cuisine

    Riche en oméga 3, la Saint-Jacques est très appréciée des gourmets. Sa chair à la légère saveur noisette se déguste autant crue que cuite. En carpaccio, juste poêlée (les fins
    cuisiniers polyglottes diront même : « snackés ») très rapidement ou en cassolette… la Saint-Jacques est merveilleuse en bouche !

    Pour les fêtes de fin d’année, nous vous proposons une recette légère aux accents bretons en partenariat avec nos voisins Mademoiselle Breizh : l’Aumônière de sarrasin à la St Jacques, beurre de clémentine et sa fondue de poireaux.

    aumoniere-sarrasin-saint-jacques-fondue-poireaux

    Photos : ©Brin de Mer - tous droits réservés

    14 décembre 2017 à 12h12

    Lire la suite
  • Tout savoir sur le sarrasin !

    Le sarrasin, grand culte breton que l’on vénère chez Brin de Mer, a tout pour qu’on l’adore ! Voici quelques petites infos :

    Céréale ou plante herbacée ?

    Les deux !!

    Appartenant à la famille des polygonacées (comme la rhubarbe par exemple), le sarrasin est aussi une pseudo-céréale cultivée partout dans le monde, en France et notamment chez nous, en Bretagne. Originaire de l’Asie du Nord-Est, le sarrasin, est aussi appelé communément blé noir même s’il n'a de blé que le nom, car il ne fait pas partie de la famille regroupant les variétés de blé d'un point de vue botanique.

    Sa particularité : il ne contient pas de gluten et peut donc être consommé en cas d'intolérance. Il a la faculté d'apporter la satiété car il est riche en protéines végétales et en fibres solubles. Grâce à ses nombreux acides aminés, il permet une bonne assimilation des nutriments dans l’organisme. Son index glycémique étant modéré, il permet d’éviter des pics de glycémie et les petites faims entre les repas car il diffuse de l’énergie de manière constante dans l’organisme…

    fleurs de sarrasin

     

    Comment le consommer ?

    On le consomme sous différentes formes : en Bretagne bien sûr, c'est l'aliment de base pour la galette de blé noir à agrémenter au gré de ses envies. À la maison ou dans une crêperie, la "complète" : œuf, jambon, fromage est toujours une valeur sûre !

    De plus en plus, le sarrasin se consomme également en graine, sous forme de flocons au petit déjeuner, comme accompagnement de légumes, en remplacement d'autres céréales... La farine, quant à elle, peut être utilisée pour les pâtes à tarte (promis je vous donnerai ma recette un jour !), cakes, pain, cookies… D’ailleurs en parlant cookies, si vous ne l’avez pas encore testé : on avait partagé une recette à tomber du Blog Carnets d’une Bretonne qui fait l’unanimité aux goûters de l’équipe ! À tester absolument, vous nous en direz des nouvelles ! ;-)

    Bref, le sarrasin tend à devenir un aliment sain si l'on en croit les récentes études et les magazines féminins (même ceux de la salle d’attente du médecin qui datent de l’été dernier J).

    Nous le sarrasin, on l'aime c'est tout !! Il fait partie de notre patrimoine, il nous rassure... Je ne vous dirai même pas combien de familles de mon entourage consomment des galettes  de blé noir une fois par semaine, comme un rituel familial... j'en fais même partie... Et plutôt deux fois qu'une ! :-) 


    La recette est d’ailleurs à retrouver dans notre rubrique “Les recettes Brin de Mer“ que vous trouverez en bas de page du site.

    Et le Kasha dans tout ça, c'est quoi ?

    Alors le Kasha, nous l’avons découvert en rencontrant Mademoiselle Breizh qui nous a tout expliqué. Il s'agit tout simplement de la graine de sarrasin décortiquée et grillée. Le Kasha peut ensuite se consommer saupoudré sur une salade pour donner du croquant, ou bien cuit à l'eau al dente pour accompagner vos salades ou un peu plus longtemps si vous préférez le consommer sous forme de purée délicieuse utilisable dans les soupes, ou encore en accompagnement de recettes à base de légumes. On l’utilise même pour confectionner des steacks veggie.

    J’ai même essayé de le consommer en infusion dans de l’eau chaude comme au Japon ou en Chine (on appelle cela “Sobacha“) mais j’avoue avoir eu un peu de mal… 

    kasha, sarrasin torréfié

    Quelques idées recettes…

    L’équipe Brin de Mer vous propose quelques recettes testées et approuvées ! 

    ·      Pour les plus gourmand(e)s, on vous le rappelle au cas où… Les cookies au sarrasin ! Un vrai délice !! 

    ·      Pour ceux qui aiment lorsque ça croustille sous la dent, voici la recette du velouté de potimarron accompagnée de gressins bretons.

    ·      Pour un apéritif savoureux, les roulés au sarrasin, saumon fumé et fromage frais sont parfaits.

    ·      Pour un plat léger et chic, l’aumônière de blé noir à base de St Jacques, fondue de poireaux et beurre de clémentine.

     Où trouver le sarrasin et le Kasha ?

    ·      Pour la farine de blé noir :

    Vous pourrez l’acheter en magasin bio ou en magasin traditionnel. Si vous êtes en Bretagne, vous avez peut-être un producteur près de chez vous, si non certains producteurs vendent leur farine directement en magasin bio ou en magasin de producteurs.

    Acheter une farine de blé noir artisanale et locale aura forcément une saveur bien plus authentique qu’une farine industrialisée ! 

    ·      Pour le sarrasin ou Kasha (en grain) :

    Bien souvent, il est distribué en vrac dans les magasins bio ou dans votre magasin traditionnel s’il possède un rayon vrac. Vous trouverez du sarrasin « brut » à cuire ou à torréfier vous-même, ou bien du sarrasin déjà torréfié, le fameux Kasha !

     

    Voilà, vous savez tout sur le sarrasin ! Il ne vous reste plus qu’à l’apprécier autant que nous avec toutes ces idées recettes délicieuses ! ;-)

    4 décembre 2017 à 17h01

    Lire la suite
  • Rencontre et partage gourmand avec Mademoiselle Breizh !

    Noël approche à vitesse grand V, dans un mois nous serons tous à peaufiner notre planning du réveillon. Entre les derniers cadeaux à acheter, les détails déco, la tenue et le menu de Noël… notre To Do List sera bien chargée ! C’est pourquoi nous allons vous aider un petit peu en vous proposant quatre idées recettes pour un menu de réveillon complet et gourmand ! 

    Pour nous épauler dans cette aventure culinaire, nous sommes allés rendre visite à une entreprise morbihannaise voisine, Mademoiselle Breizh.



    Mademoiselle Breizh, est une entreprise artisanale qui fabrique principalement des crêpes & galettes. Mais, Emilie et Vincent (les fondateurs), n’en restent pas là. Ce couple gourmand a voulu moderniser ces deux produits déjà bien connus en Bretagne.

    Ils ont alors imaginé un délicieux Breizh Granola, différentes recettes de crème de caramel au beurre salé (sarrasin, épices Roellinger…), chips de crêpes ou galettes, ou encore gressins bretons…

    L’entreprise, jeune et dynamique, fourmille d’idées gourmandes et est prête à conquérir la Bretagne (et pourquoi pas le monde entier...:-) !) avec ses bons produits !

    Trêve de blabla... j'imagine que vous êtes impatients de découvrir les recettes bretonnes que nous avons réalisés avec leurs produits pour régaler au mieux vos convives. 

    Alors découvrez vite :

     

     

    Retrouvez les produits de Mademoiselle Breizh sur leur site internet.

    Photos : ©Brin de Mer - tous droits réservés

    24 novembre 2017 à 12h06

    Lire la suite
  • L'histoire du caramel au beurre salé

    En bon breton, et avant de vous dévoiler notre recette secrète et avant même de connaître l’histoire du caramel au beurre salé, il est intéressant de savoir d’où vient l’un des ingrédients de la recette : le beurre salé !

    Crème de caramel au beurre salé DIY

    L’origine du beurre salé

    C'est le moment de vous remémorer vos cours d’histoire de primaire… Souvenez-vous : Au XIIIe siècle, le roi Louis IX décide d’instaurer une taxe temporaire sur le sel aux Français. Un siècle plus tard, le roi Philippe VI de Valois, la rend permanente. En effet, se rendant compte de la quantité importante d’utilisation pour conserver les aliments, le roi a tout de suite compris l’atout financier pour son royaume. Ainsi est apparu la gabelle !

    Mais les irréductibles Bretons n’ont jamais payé cette taxe ! Cela me rappelle une bande dessinée cette histoire... ;-) Aussi, ils avaient le luxe d’utiliser le sel un peu partout et donc aussi dans le beurre.

    Le mariage du caramel et du beurre salé

    C’est en 1977, sur la Presqu’île de Quiberon que le caramel au beurre salé vit le jour. Le célèbre chocolatier de Quiberon, monsieur Henri Le Roux, voulait innover dans ses confiseries. En mettant en valeur la Bretagne et son beurre salé, Henri Le Roux créa ses fameux caramels au beurre salé ! Un bonbon qui connut un rapide succès auprès des petits et des grands !

    Notre recette

    Parce que le beurre pour un breton c’est la vie… et comme nous sommes un peu gourmands sur les bords (juste un peu), le caramel au beurre salé est l’une
    des expériences culinaires que l’on apprend jeune dans la famille ;-). Je vous donne rendez-vous dans notre rubrique "recettes bretonnes" pour découvrir notre recette maison de caramel au beurre salé qui pourra être dégustée avec gourmandise sur vos crêpes, gaufres, glaces… ou même dans la galette des rois !

    22 mai 2017 à 0h23

    Lire la suite
  • Notre recette de Palets bretons !

    Il y a longtemps que je voulais publier cette recette de palets bretons ou TRAOU MAD en breton, signifiant "de bonnes choses", ces petits biscuits présents dans tout bon tiroir à goûter breton qui se respecte... :-) (lol, vive les stéréotypes...)

    Pour la petite histoire, c'est un ami breton expatrié : Pierrot, très attaché à ses origines, qui m'a un jour fait goûter ces merveilles sur lesquelles il avait ajouté un insert chocolat au centre pour encore plus de gourmandise. En bon breton pur beurre, il a bien entendu partagé sa recette de sablé breton customisée...

     

    Voici donc la recette du TRAOU MAD qu'on appelle aussi sablé breton ou palet breton, ce gateau célèbre lié à la culture gastronomique de la Bretagne à la fois épais, croustillant et au fondant incomparable ! (Alors, oui, le fondant... il ne faut pas s'en cacher...on l'obtient avec du beurre... mais... pas que ! )

    RECETTE DE PALETS BRETONS - TRAOU MAD
    avec insert chocolat



    Ingrédients pour 12 palets bretons

    • 4 jaunes d'oeufs (vous pouvez utiliser les blancs pour préparer des financiers aux amandes... enfin, moi j'dis ça...)
    • 160 g de beurre pommade (euh salé le beurre hein, pas de blagues !)
    • et si vraiment vous faites ça au beurre doux (hou... hou), prévoyez une pincée de fleur de sel.
    • 160 g de sucre (cassonade, c'est encore meilleur !)
    • 280 g de farine
    • 1 sachet de levure chimique
    • 3 sachets de sucre vanillé
    • Bonus de la recette non obligatoire pour l'insert chocolat : 12 carrés de chocolat

     

    En cuisine

    Equipez-vous d'une spatule en bois et/ou d'un batteur électrique (vous aurez besoin de la spatule bois à la fin de toute façon), d'un nid de poule, de film alimentaire, d'un moule à muffins dans l'idéal (ou de papier cuisson ou d'une feuille cuisson silicone avec cercles à pâtisserie... C'est plus long mais ça se fait... ) Prévoyez un peu de muscle et une petite 1/2H (vaisselle comprise). Prévoir également 2H de repos au frais lorsque votre appareil à biscuit est prêt.

    Etape par étape

    1. Fouettez ensemble les jaunes d'oeufs, le sucre et le sucre vanillé jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux, blanc et plus volumineux.
    2. Incorporez votre beurre pommade (mou mais pas fondu) petit à petit et fouettez
    3. En ayant pris soin de tamiser au prélable votre farine avec votre levure, ajoutez au mélange jaunes d'oeufs+sucre+beurre petit à petit au fouet d'abord et finissez à la spatule bois...(au robot, ça marche aussi !)
    4. Faites une boule puis commencez à la rouler  avec vos mains pour en faire un boudin de taille homogène. Pour vous y aider, une fois que vous avez le début d'une forme de boudin, enveloppez la pâte dans un film alimentaire que vous roulerez de chaque côté et continuez à former le boudin pour arriver à une forme homogène d'environ 5 cm de diamètre.
    5. Déposez au frais pendant 2H minimum
    6. Préchauffez votre four à 170°
    7. A la sortie du réfrigérateur, enlevez une partie du film et taillez des disques d'environ 1 cm (pas plus car cela gonfle à la cuisson) que vous poserez soit sur votre plaque dans des cercles à patisserie, soit dans le fond d'un moule à muffin par exemple. (que vous aurez au préalable beurré et fariné)
    8. Enfournez pour 2-3 minutes le temps que les palets s'étalent un peu et ramolissent
    9. Sortez du four et insérez si vous le souhaitez un carré de chocolat au centre de chaque palet en appuyant légèrement
    10. Ré-enfournez vos palets pour 12 à 15 minutes environ (cela dépend du four)
    11. Vos palets sont cuits lorsqu'ils sont bien dorés. Ils seront encore mous à la sortie du four : c'est normal !
    12. Les prélever délicatement avec une spatule et les déposer sur une grille. Vos palets vont durcir en refroidissant

     

    Régalez-vous en tel quel ou trempé dans un petit café, un chocolat chaud ou un verre de lait pour les plus jeunes...  

    13 janvier 2017 à 17h462 commentaires

    Lire la suite
  • Notre recette gourmande

    Vous rêvez d'un gouter familial qui vous ramène en enfance et vous promet de bons moments partagés en cuisine et en dégustation ? Suivez la recette et nos conseils et passez en cuisine avec notre recette personnelle de crêpes et celle du caramel au beurre salé comme on le fait 'en vrai' chez nous,(dans la famille Brin de Mer) en Bretagne ! :-)

     

                            

    La recette des Crêpes bretonnes à base de farine de froment
    et la Crème de caramel au beurre salé

    Assiette de crêpes

     
     Bon appétit !

    31 janvier 2014 à 0h00

    Lire la suite